Le journal du net

Cigarette électronique : les réponses aux questions qui peuvent inquiéter

 

 

Quand on fume, on sait d’emblée que c’est la fumée qui est à l’origine de la toux et des maladies, que c’est la combustion qui génère la fumée, qu’il est temps d’éteindre la cigarette quand on n’a plus que le filtre entre les doigts, que l’odeur de brûlé vient du tabac en train de brûler, … Quand on utilise une cigarette électronique, les choses ne sont pas aussi simples puisqu’on attend d’elle qu’elle fonctionne sans poser de problèmes. Cela est généralement le cas à condition de bien en prendre soin. Voici quelques éléments de réponses aux problèmes courants rencontrés par les vapoteurs.

 

  • La cigarette électronique donne un goût de brûlé et sent le brûlé

 

Vous avez récemment acheté un kit complet de cigarette électronique, a commencé à l’utiliser depuis quelques jours et commencez à ressentir un goût de brûlé dans la vapeur inhalée ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer cela notamment :

  • un niveau d’e-liquide trop bas dans le réservoir. Quand vous n’avez plus assez de e-liquide, la mèche ne va plus être imbibée entièrement donc quand elle entre en contact avec le fil résistif de la résistance, elle va surchauffer et engendrer ce goût de brûlé. Il faut donc vérifier le réservoir et rajouter de l’e-liquide si besoin est.
  • une température de chauffe trop élevée : il est généralement conseillé de ne pas dépasser les 20 W sur certains modèles de cigarette électronique donc vérifiez la température de chauffe et ajustez-la selon les cas.
  • une résistance qui doit être remplacée : la durée de vie d’une résistance s’étale sur environ deux semaines, voire moins si vous utilisez des e-liquides très sucrés et vapotez régulièrement. Il faudra alors penser à la vérifier et à la remplacer.

Quelle que soit la raison de ce goût de brûlé, il est urgent d’en détecter la source, car la vapeur dégagée peut alors contenir des substances nuisibles au lieu de contenir seulement de la vapeur d’eau.  

 

  • La cigarette électronique émet des crépitements

 

Les crépitements sont normaux lorsqu’on active sa cigarette électronique puisque cela signifie que la résistance se réchauffe doucement pour générer l’évaporation de l’e-liquide. Il ne faut donc pas s’alarmer sauf si avec les crépitements, de la fumée sort de votre appareil ce qui est assez rare sur un modèle de qualité.

Par contre, il faut faire la différence entre crépitement et « glougloutement ». Si le premier se réfère au réchauffement de la résistance, le second peut indiquer une remontée de l’e-liquide. Et quand ce dernier remonte, il va atterrir dans la bouche du vapoteur. D’une manière générale, l’e-liquide n’est pas dangereux même quand on en absorbe accidentellement, mais la saveur nature en bouche n’est pas vraiment agréable.

Pour éviter cela, il faudrait vérifier les joints de votre dispositif et toujours vérifier que le tube central ne contient pas de liquide. Si tel est le cas, vous ne risquez pas d’avoir des remontées, mais si du liquide se situe dans cette partie de l’appareil, il est conseillé de le retirer puis de souffler très fort dedans pour déloger le liquide avant de le remettre en place.

 

  • La cigarette électronique clignote

 

Une batterie qui clignote signifie généralement qu’elle doit être rechargée. Il suffirait alors de la brancher pour que le clignotement disparaisse. Pour information, si vous utilisez des accus, mieux vaut toujours les recharger sur leur chargeur au lieu de les recharger directement dans la cigarette électronique.

Dans le cas où même branchée ou après avoir rechargé les accus, le dispositif clignote toujours, il faudra vérifier le clearomiseur. En effet, ce dernier a tendance à couper le circuit quand la résistance commence à faiblir ou quand la batterie se retrouve trop à l’étroit dans son emplacement. Il faudra donc changer la résistance et desserrer un peu la batterie.

Si ces actions ne suffisent toujours pas à éteindre le clignotement, alors peut-être sollicitiez-vous un peu trop votre e-cigarette. En effet, si on la sollicite trop la batterie, le système de gestion de l’appareil va vous alerter avec ce clignotement rapide. Si cela arrive, pensez à éteindre votre appareil pendant quelques minutes, le temps qu’il se refroidisse et tout devrait rentrer dans l’ordre à condition que vous l’utilisiez, désormais, à bon escient.   

 

  • La cigarette électronique n’émet plus de vapeur

 

Ces derniers temps, vous remarquez que votre cigarette électronique ne donne plus assez de vapeur comme avant. Qu’est-ce qui pourrait causer cela ?

L’e-liquide contient un taux élevé de propylène glycol (PG) par rapport à la glycérine végétale (VG). Ces deux éléments jouent des rôles différents durant le vapotage. Le PG provoque le hit au niveau de la gorge et véhicule l’arôme tandis que la VG donne le volume de la vapeur. Quand le taux du PG est largement supérieur au taux du VG, la quantité de vapeur va diminuer. Il faudra donc penser à rétablir un bon équilibre.

 

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide