Le journal du net

Test de paternité : que recherche-ton exactement ?

Les tests de paternité consistent à déterminer le lien de filiation entre deux ou plusieurs personnes. Pour ce faire, une analyse de l’ADN est effectuée sur le père présumé et une autre sur l’enfant, établissant les profils génétiques individuels des deux pour déterminer la relation. Une fois obtenus, ils sont analysés et il est établi si le lien paternel existe ou non, et de cette façon la paternité peut être reconnue. Pour un test de paternité, il faut obtenir un échantillon des personnes concernées par le test. Un simple coton-tige est utilisé pour prélever un échantillon de salive qui doit être envoyé au laboratoire pour obtenir l’ADN. Le test est effectué sur l’ADN obtenu. Seuls les échantillons biologiques de l’enfant et du père présumé sont nécessaires. Un échantillon biologique de la mère n’est pas indispensable.

Le test de paternité, est un test de relation d’une fiabilité absolue. Les résultats obtenus dans les tests de paternité sont donnés selon une probabilité qui peut atteindre des valeurs supérieures à 99,999 %.

Pourquoi effectuer un test de paternité ?

Il y a deux raisons principales pour demander un test de paternité. La première est de vouloir prouver à quelqu’un qu’un enfant est le nôtre, c’est-à-dire que nous sommes sûrs du résultat et qu’il suffit d’un test pour le montrer à cette autre personne. La deuxième raison, et la plus courante, est que nous sommes nous-mêmes dans le doute.

Dans le premier cas, nous savons que le résultat sera positif ou négatif .C’est souvent la mère biologique qui demande le test, soit pour prouver au père biologique ou à sa famille que l’enfant appartient à qui elle le dit.

Le deuxième cas, dans lequel la personne qui demande le test est aussi celle qui a un doute, est généralement plus complexe. Il s’agit certainement d’une situation qui n’est pas facile à gérer en raison des implications que le résultat peut avoir. Lorsqu’un test de paternité est effectué, il faut penser aux conséquences qu’il aura sur la vie des personnes concernées : père, mère et enfant, surtout s’ils sont mineurs.

Quels sont les types de tests de paternité ?

Il existe différents types de tests en fonction de leur utilité. D’une part, nous trouvons les tests d’usage privé ou informatif qui n’ont pas de validité judiciaire et d’autre part ceux qui en ont une.

Qu’est-ce qu’un test de paternité à usage privé ?

Ce test de paternité n’a aucune validité légale ,il est simplement informatif pour les personnes concernées. Le demandeur peut prélever lui-même les échantillons à son domicile, s’il le souhaite, et recevoir les résultats sans avoir à se déplacer.

 Qu’est-ce qu’un test de paternité légalement valable ?

Elle est effectuée lorsqu’un rapport d’expertise est nécessaire, qui comprend les noms de toutes les personnes concernées et qui peut être utilisé devant une Cour de justice. La recevabilité de ce test de paternité devant un tribunal est soumise à un processus de collecte et d’identification approprié. Par conséquent, le prélèvement d’échantillons ne peut être effectué que par des professionnels ou de la justice, qui identifieront et protégeront les échantillons afin de garantir leur authenticité et leur intégrité à tout moment.

Qu’est-ce que le test de paternité prénatal ?

Si vous voulez connaître la paternité d’un bébé pendant la grossesse, la mère doit subir une amniocentèse, pour obtenir du liquide amniotique, qui fournira l’information génétique du futur bébé.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide