Le journal du net

Voyage à vélo au Vietnam : ce qu’il faut savoir avant de prendre la route 

Le Vietnam à vélo… c’est une expérience à vivre pour un voyage différent. Ces dernières années, les voyageurs sont de plus en plus nombreux à vouloir tenter l’aventure. Le Vietnam est une destination de premier choix pour organiser un voyage à vélo en Asie du Sud-Est. Ici, chaque escale est une garantie de faire de belles découvertes. Rassurez-vous, nul besoin d’être un athlète expérimenté pour tailler les routes vietnamiennes sur deux roues. Il suffit de vous préparer au minimum pour pouvoir profiter pleinement de votre voyage.

Voyage à vélo au Vietnam : à quel moment prendre la route ?

Si vous voulez que votre séjour au Vietnam reste inoubliable, il est important de bien choisir la période à laquelle vous y rendre. Surtout si vous choisissez le vélo comme moyen de déplacement. Certains moments sont plus propices à un voyage à vélo au Vietnam que d’autres. Il est à noter qu’il n’est pas facile de déterminer la bonne période pour visiter le pays. En effet, le climat peut changer d’une région à une autre.

De ce fait, il est important de bien se renseigner concernant les prévisions météorologiques avant de partir. En général, si vous comptez vous aventurer dans le nord, évitez l’hiver, c’est-à-dire de novembre à fin avril, voire début mai. Les hivers sont plus froids et plus brumeux dans le nord. Choisissez plutôt la période d’avril, de mai et de juin. Dans le sud, la période conseillée est de décembre à avril. C’est la saison sèche et ensoleillée et il y a moins de pluies. Pour le centre du pays, privilégiez les mois de février à mai.

Ce qu’il ne faut pas oublier côté équipement

Pour que votre voyage à vélo se passe bien, il est important de vous équiper au mieux, même s’il est tout à fait possible de voyager avec seulement quelques vêtements de rechange. Tout d’abord, pensez à vous équiper d’une tente, de préférence une tente autoportante facile à dresser. Pour compléter ce dispositif de couchage, équipez-vous d’un sac de couchage et d’un tapis de sol.

Côté vêtements, inutile de vous encombrer. Quelques ensembles techniques suffiront pour le voyage. N’oubliez pas également votre trousse à outils et quelques pièces de rechange : câble de freins, maillons de chaîne, dérailleur… Vous pouvez en trouver plus facilement sur place, dans des magasins spécialisés.

Itinéraire : privilégiez le circuit du nord, de Hanoï jusqu’à Ha Giang

Au départ de Hanoï, ce circuit vous emmène à la découverte de la richesse culturelle et naturelle de la province de Ha Giang, l’une des plus belles provinces du nord du Vietnam. L’aventure peut durer quelques jours. Cet itinéraire vous permet de parcourir des routes de montagnes traversant des paysages de pitons calcaires, de gorges plus profondes, de forêts de sapins, de rizières en terrasses et de quelques villages des ethnies.

Il s’agit là d’un circuit à vélo à savourer sans hésitation. Il est bon de noter que le nord du Vietnam est une région à relief qui peut mettre à l’épreuve les cyclistes. Le niveau de difficulté est exigeant. Mais, ça vaut largement le détour. Vos efforts seront récompensés par de belles découvertes. Avant de prendre la route, pensez à bien vérifier les dénivelés et les obstacles.

 

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide