Le journal du net

Comment faire face à la perte d’un proche ?

La vie est un passage. C’est aventure qui a un début mais aussi une fin et parfois ce n’est pas facile de faire face à la fin de l’aventure des personnes qui nous sont proches. En effet, la mort d’un être cher peut être une véritable épreuve ou  un obstacle que l’on a du mal à surmonter. Pourtant, sachez qu’il existe des moyens pour vous aider à apprivoiser la souffrance.

Prendre le temps d’assimiler la situation et éviter de rester seul

Le choc après avoir perdu un être proche n’est pas une chose facile à gérer. Aussi, il faut commencer par prendre le temps d’assimiler la situation. Vous devez prendre le temps de digérer la nouvelle, d’accepter la situation, d’encaisser. Ne cherchez pas à aller vite ou à avancer rapidement, sachez qu’accepter les choses vous demande du temps. Vous devez passer par plusieurs étapes et surtout vous devez éviter de vous comparer aux autres. Si le deuil se fait en un mois pour d’autres, cela peut prendre plusieurs années pour d’autres. Certaines personnes ont besoin de temps tandis que d’autres ont besoin de moins. Le temps c’est votre meilleur allié. Dans tous les cas, sachez qu’il faut éviter de rester seul. Ce n’est pas conseillé de rester dans la solitude face aux dures épreuves car cela vous rendrait encore plus triste. Il ne faut pas vous enfermer en gardant tout ce que vous ressentez pour vous. C’est toujours plus simple de partager les choses à une autre personne, de se confier et d’apprendre à évacuer ce que vous ressentez auprès d’une personne de confiance. En restant dans la compagnie des autres personnes qui vous sont proches, vous pouvez également éviter la pensée « d’être obligé de vivre seul votre deuil ». Par ailleurs, choisissez bien la personne à qui vous allez vous confier. Assurez-vous que ce soit une personne à l’écoute, patiente et solide émotionnellement car si ce n’est pas le cas, elle ne pourra pas vous apporter tout le soutien dont vous avez besoin.

Accueillir toutes les émotions

Quand on perd un être cher, il est tout à fait normal de ressentir beaucoup d’émotions. La mort réveille pas mal de sentiments qui apporte de la confusion dans notre cœur et notre esprit. Aussi, il faut savoir accueillir toutes les émotions que l’on éprouve. Que vous ressentez de la tristesse, de la colère, de la peur, de la culpabilité ou autre, sachez qu’il ne faut pas vous inquiétez de cela, ce que vous ressentez sont importants aussi, veillez à bien les accueillir.  Aussi, au lieu de les refouler, mieux vaut les nommer et les comprendre. Il est important de savoir que pour commencer à accepter un deuil, il faut commencer par accepter ses émotions. Ces dernières seront les outils qui vous aideront à avancer et accepter au mieux la situation à laquelle vous faites face.

Préparer et prendre part aux obsèques

Quand on perd une personne qui nous est proche, on a souvent tendance à penser que ce ne serait pas facile d’assister aux obsèques voire de prendre part aux préparatifs. Pourtant, c’est un excellent moyen de dire au revoir au défunt et de faire le deuil. Aussi, n’hésitez pas à participer aux préparatifs : mettre en place la table et les chaises, choisir les fleurs et la plaque funeraire, etc. Si vous jouez d’un instrument ou si vous aimez écrire, vous pouvez aussi consacrer un petit moment au défunt en lui jouant une mélodie ou en écrivant une lettre, un poème. Il faut savoir que choisir les articles funéraires comme la plaque funéraire destiné au défunt vous aidera aussi à faire votre deuil et à rendre hommage. Cela vous aidera également à dire adieu plus facilement et surtout à accepter la séparation. De plus, vous pouvez faire part des choses que le défunt aurait aimé avoir à son enterrement, ainsi, vous aurez contribué au respect de ses dernières volontés.

Exprimer ses besoins et ses envies

Quand on fait face à la perte d’un proche, on peut parfois avoir l’impression que ce que l’on pense ou ce que l’on ressent n’a pas vraiment d’importance. Pourtant, il est indispensable de s’exprimer et de faire part de ce dont on a besoin. Si par ailleurs avez besoin de la compagnie d’une amie, si vous avez besoin de prendre l’air ou autre, n’hésitez pas à le dire. Lorsque l’on vit des situations douloureuses, c’est toujours plus simple de partager ce qu’on ressent car cela permet de se soulager. Il faut également que vous continuez à prendre soin de vous et des gens que vous aimez. Sachez que la vie est un véritable cadeau et il faut profiter de chaque instant même si cela peut s’avérer vraiment difficile parfois.

Apprivoiser l’absence et donner une nouvelle place au défunt

Même si cela semble assez difficile, il faut savoir vivre avec l’absence du défunt. Comme il occupe désormais une autre place, il est préférable de lui accorder une nouvelle place dans votre vie, dans votre cœur. Sans en avoir vraiment conscience, vous saurez apprivoiser l’absence. En effet, au fil du temps, vous allez vous habituer à la situation et vous ne verrez plus la vie de la même manière. Il existe par ailleurs d’autres moyens de se souvenir de l’être cher. Vous pouvez par exemple lui dédier une journée par an et rendre visite à sa tombe. Dans tous les cas, chacun a sa manière de rendre hommage, le plus important c’est de prendre conscience que la séparation est juste physique mais que les sentiments comme l’amour ou l’amitié reste et s’étend à jamais. Faire un deuil, c’est un chemin dur et difficile mais il est indispensable de se montrer patient, surtout envers soi-même. Evitez de vous mettre la pression, vivez au jour le jour et profitez pleinement des jours qui vous restent car ce sont des cadeaux.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide