Le journal du net

Comment calculer la mensualité d’un crédit ?

Vous voilà avec un merveilleux projet immobilier en vue, ou bien vous désirez vous offrir le dernier modèle SUV de votre constructeur automobile préféré. Vous y êtes presque, il ne vous manque néanmoins plus qu’un financement. Faire appel à des crédits à la consommation ou bien à un prêt immobilier est donc tout à fait logique dans la plupart des cas. Avant d’adresser votre demande de prêt à l’établissement de crédit choisi, vous demandez-vous comment est calculé l’ensemble de votre futur crédit auquel vous allez souscrire ? Comment sont calculées vos mensualités, ainsi que les intérêts ? De quoi est composée cette mensualité ? Avant de sauter le pas, prenez le temps de la reflexion et faites vous une idée claire et vous saurez comment calculer votre mensualité facilement et aussi en ligne !

Qu’est-ce qu’un crédit ?

Avant de rentrer dans les détails, révisons ce qu’est un crédit. Lorsque vous faites un crédit, vous empruntez de l’argent (sur un montant fixé à l’avance) à un établissement de crédit. Ceux-ci sont généralement des banques ou des organismes spécialisés dans le crédit. Cet emprunt d’argent sert à tout ce que vous ne pouvez acheter autrement qu’en empruntant : prêt immobilier, un achat onéreux ou bien un imprévu de la vie. Une fois cette somme prêtée, vous devrez la rembourser, cela va de soi !

Ce remboursement se fait additionné d’intérêts, c’est-à-dire que vous redonnerez un peu plus d’argent que la somme empruntée au départ. Cet argent est dû à l’établissement préteur, qui récupère pour lui-même ces intérêts, au titre du service qu’il vous a rendu. Ces taux changent beaucoup suivant le montant que vous demandez, à qui vous le demandez et pourquoi. Donc avant de penser à tout calcul de taux et d’intérêts, il est évident de connaitre le montant que vous envisagez d’emprunter et votre capacité de remboursement.

De ce montant va dépendre ce même remboursement de votre emprunt : la durée de ce dernier (le nombre de mensualités qui figureront sur votre échéancier), et son taux (qu’il soit fixe ou périodique). Suivant le montant plus ou moins élevé de votre crédit, son remboursement sera donc plus ou moins long avec des taux plus ou moins élevés. L’achat d’un bien immobilier sera ainsi proportionnellement plus long à rembourser qu’un véhicule ou un crédit à la consommation par exemple. Une fois que l’on comprend cela, le reste devient beaucoup plus clair. Il sera en effet plus simple de déterminer la viabilité de votre projet et si celui-ci est en adéquation avec votre budget.

La composition d’un crédit

Bien souvent, les personnes oublient une composition imparable et importante d’un crédit, et qui tient en quatre lettres : TAEG. Le taux annuel effectif global se greffe à l’ensemble du montant de votre crédit. Celui-ci comprend donc le taux d’intérêt bien sûr, mais aussi l’assurance emprunteur et les frais divers liés au crédit. Ces frais sont souvent les fameux « frais de dossier ». Ainsi lorsque vous souscrivez un crédit, qu’il soit immobilier ou autre, vous aurez obligatoirement un taux spécifique à votre emprunt.

Taux fixe ou périodique ?

Lorsque vous contractez un crédit, vous ne remboursez (ou ne rembourserez) pas une seule fois par an ou quand bon vous semble ! Ce remboursement se fera (sur quasi systématiquement tous les crédits) tout les mois. Cela permet une plus grande souplesse dans votre budget mais assure aussi à l’organisme qui vous prête l’argent qu’il le reverra certes plus lentement, mais sûrement.

Or si l’on paie tout les mois, le taux annuel n’est plus valable, il faut le changer : on passe à un taux mensuel. C’est ce qu’on appelle un taux périodique, un taux qui s’adapte à la fréquence de remboursement prévue.

Voici par exemple la formule que l’on peut appliquer pour calculer un taux périodique mensuel :

Taux périodique = (1+ taux annuel) 1/12 – 1

Votre taux est divisé par douze car vous avez douze mensualités par an correspondant à chaque mois de l’année. Si l’on applique un exemple d’un prêt doté d’un taux d’intérêts de 4%, on obtient donc ceci :

Taux mensuel = (1+0,04)1/12 – 1 = 0,327 %

Il est important de vérifier ces calculs de manière systématique, pour un centième de pourcentage en plus, ce qui parait minime ici, représentera en réalité un surplus de plusieurs centaines d’euros à payer sur le coût total ! Voyez-vous l’intérêt de s’y pencher ?

La composition d’une mensualité

Lorsque vous empruntez, vous remboursez tous les mois un montant qui à été défini à l’avance. Celui-ci correspond à une partie du capital emprunté que vous remboursez, mais comprend aussi le remboursement d’une partie des intérêts, comme nous avons vu plus haut. Comme nous avions cité, les intérêts sont calculés sur le capital restant que vous devez, et ce à chaque période. Plus on rembourse rapidement, moins on paie d’intérêts car ceux-ci seront moins élevés. Il est important de noter que vous rembourserez en premier les intérêts, et ce pour la majorité des organismes préteurs. Puis vous rembourserez par la suite les sommes empruntées !

L’explication est toute simple : Lors de la première période du remboursement dû, la mensualité sera composée d’une partie du capital mais surtout des intérêts qui s’appliquent sur le montant total de la somme empruntée. Ensuite, lors de la seconde période de remboursement, les intérêts sont moins élevés car ils s’appliqueront sur le capital emprunté déduit de ce que vous avez déjà remboursé. Concrètement, chaque mois qui défile verra, au bout d’un certain temps de remboursement, ses intérêts baisser.

Prenons un exemple qui sera certainement plus parlant. Vous contractez un crédit de 1000 € et désirez rembourser ce crédit rapidement. Le taux périodique s’affiche à 10 % et une mensualité de 500 € est proposée, vous avez donc ce qui suit :

Première période :

  • Montant des intérêts : 10 % x 1 000 € = 100 €
  • Capital remboursé : 500 € – 100 € = 400 €
  • Capital restant à rembourser : 1 000 € – 400 € = 600 €

Deuxième période :

  • Montant des intérêts : 10 % x 600 € = 60 €
  • Capital remboursé : 500 € – 60 € = 440 €
  • Capital restant à rembourser : 600 € – 440 € = 160 €

On s’aperçoit donc que sur le deuxième mois, les intérêts on baissés de 40%, ce qui n’est certainement pas négligeable ! Imaginez maintenant un montant nettement supérieur : Remettez à l’échelle d’un prêt immobilier avec des sommes de 100 000 € ou 200 000 € : de sacrés sommes peuvent êtres engagées et économisées en vérifiant bien ces taux et la durée des mensualités !

Comment calculer une mensualité ?

Nous avons donc vus que les intérêts (et que le capital) diminuaient au fur et à mesure du temps. Cela peut vous paraître idéal et vous pourriez en déduire que vous payez moins chaque mois. Hors, même si ces derniers baissent, vos mensualités resteront quant à elles les mêmes ! Comme nous avions vus, cela vous permet d’être plus à l’aise avec votre budget et votre capacité d’emprunt. Ce lissage permet donc une grande stabilité pour vous, comme pour le préteur. C’est une assurance supplémentaire d’un crédit sans accrocs.

Pour calculer une mensualité, on peut utiliser une formule somme toute assez simple et que voici :

  • m = [(M*t)/12] / [1-(1+(t/12))^-n]

Pas de panique, décryptons cette équation ! « m » correspond au montant des futures mensualités auxquelles vous ferez face. « M » correspond au montant du capital que vous avez emprunté et « t » au taux auquel est soumis ce même prêt. « n » correspond enfin aux nombres d’échéances prévues pour rembourser ce crédit. Bien plus simple vu comme cela non ?

Cela peut bien sûr paraître très complexe tout de même mais il n’en est rien. Si vous préférez être plus rapide, il existe une calculatrice en ligne ! Il s’agit d’un outil complètement gratuit et extrêmement efficace. Cette calculatrice vous permettra de calculer de manière simple et intuitive vos mensualités sans vous préoccuper de maîtriser des calculs pouvant paraître savants. Vous n’aurez donc aucune excuse de ne pas connaitre le montant de vos mensualités si vous parcourez les comparateurs en ligne !

Le montant des intérêts

Vous avez enfin le montant des échéances de votre crédit grâce à la calculatrice en ligne ! Il est maintenant beaucoup plus simple de connaître le montant total des intérêts que vous devrez payer en plus. Nous avons la formule suivante qui vous simplifiera la vie :

  • Montant total des intérêts =montant de la mensualité X nombre de mensualités) – capital emprunté.

Une fois le résultat calculé, vous aurez une très bonne estimation de ce que sera votre futur crédit. De quoi laisser voir venir sereinement.

Vous avez à présent toutes les cartes en main pour procéder à vos propres calculs. Ayez en tête tout ces éléments afin que vous soyez le plus à l’aise possible pour vos mensualités. Si vous ne voulez pas vous perdre dans ces calculs, n’hésitez pas à utiliser notre calculatrice qui vous fournira tout les résultats sans se prendre la tête sur tous les calculs. Elle pourrait devenir votre meilleur allié sur vos visites de comparateurs de crédit et simulateurs de crédit immobilier. Bons projets !

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide