Le journal du net

Quels sont les métiers les plus exercés par les femmes ?

Bien que la parité dans le monde du travail soit un idéal que l’humanité essaie d’atteindre, il reste encore beaucoup à faire. Bien que la femme soit depuis de nombreuses années jugée égale à l’homme, il y a toujours des métiers qui ne sont exercés en majorité que par des femmes. De même, il y a des emplois majoritairement exercés par des hommes. Et pour cause, en dépit des études et des théories de l’égalité, la réalité est tout autre. Selon une enquête réalisée par Ipsos, les femmes s’orientent toujours vers des secteurs connus dits « féminins ». Il s’agit essentiellement de l’éducation, des services à la personne, de la santé, du social,…

Choix du métier : le poids culturel

Dès le bas-âge déjà entre le garçon et la fille, les parents ont une représentation sexuée pour l’avenir de leurs enfants. C’est le cas par exemple du secteur du bâtiment qui n’est conseillé à la fille qu’en 8ème position derrière l’industrie. Les services à la personne et santé sont beaucoup plus mis en avant pour inciter la fille à s’orienter au fil des années. Pendant que chez le garçon, les parents conseillent les séries scientifiques, technologiques et modernes. Ce poids culturel formate déjà le cerveau de la fille pour des disciplines d’avenir.

L’orientation des filles à l’université

À l’université, la gent féminine se retrouve majoritairement en lettres, langues et arts plutôt qu’en sciences et en technologie. Il en est de même pour les filières paramédicales et sociales. Ainsi donc, les femmes sont naturellement prédisposées à exercer dans certains domaines plutôt que dans d’autres. Mais quels sont de façon explicite ces métiers dits « féminins » ? Voici le Top 5 des métiers les plus pratiqués par les femmes.

  • Auxiliaire de vie : il s’agit d’une personne qui s’occupe d’une autre (dans la plupart des cas des personnes âgées) ; cette dernière n’étant pas totalement autonome. À ce jour, ce métier est occupé à plus de 97 % par des femmes ; laissant ainsi peu de places pour les hommes.
  • Secrétaire : rares sont les hommes qui occupent ce poste dans les administrations. C’est un poste qui est occupé également par plus de 97 % de femmes.
  • Sage-femme : dans le secteur de la santé, le corps des sages-femmes est occupé à plus de 98 % par des femmes. Même l’intitulé de ce métier est parlant, car les attributs de sage-femme concernent l’intimité même de la femme. Depuis peu, quelques hommes ont commencé par se glisser dans ce cercle ultra féminin grâce à la formation.
  • Aide-soignante : dans le rang des personnels de santé secondaire, la gent féminine occupe une place non négligeable. C’est le cas des aides-soignantes qui comptent 7 femmes sur 10 employés.
  • Hôtesse : le métier d’hôtesse est un métier de contact, de service à la personne. Les femmes sont généralement recommandées pour représenter l’entreprise et être la première images qu’une personne extérieure va avoir de cette dernière. Ainsi, plus de femmes se tournent vers l’Hotesse Job que les hommes.

La parité en marche

Même si les métiers dits « féminins » continuent de garder la dragée haute, de plus en plus d’hommes s’insèrent grâce à la formation. Il en est de même des métiers jugés absolument masculins, mais dans lesquels on retrouve de plus en plus de personnes féminines. C’est le cas par exemple des métiers de sidérurgie-métallurgie, d’électricité, de plomberie, de peinture ou encore de conduite de poids lourds. Les domaines scientifiques et technologiques comptent également de nos jours de plus en plus de femmes.

Plus que jamais, la parité dans l’exercice des professions aussi bien pour les hommes que pour les femmes est en marche.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide