Le journal du net

Téléassistance sénior : quelles aides pour la financer ?

La téléassistance est un service qui consiste à aider à distance les personnes âgées ou en situation de handicap qui vivent seules. Il s’agit de donner à la personne un moyen rapide et efficace d’alerter une plateforme destinée à recevoir et à relayer l’alerte. Il suffit d’appuyer sur le dispositif suspendu au cou ou porté au poignet. La téléassistance senior profite de certaines aides : réduction d’impôt ou aides financières directes de différentes natures. Tour d’horizon des aides octroyées.

La téléassistance, pour un maintien à domicile

La téléassistance est la meilleure alternative pour donner le plus d’autonomie et le plus d’indépendance à une personne âgée. C’est aussi un moyen efficace de vous assurer que votre parent a les moyens de vous prévenir en cas de besoin. Grâce à des dispositifs comme une montre, un bracelet ou un collier, vous serez alerté. La téléassistance donne aux seniors le moyen de communiquer et d’alerter en cas de problème. Avant de prévenir les secours, l’opérateur qui a reçu l’alerte peut demander confirmation. Il échange avec la personne en difficulté via un dispositif de communication installé dans la maison. La personne âgée peut dialoguer avec le téléassistant et le mettre au courant de la situation. À partir de ce compte rendu, l’opérateur peut prendre la décision d’envoyer les secours si nécessaire. Si en revanche l’opérateur ne reçoit aucune réponse de la part de la personne, une intervention est immédiatement enclenchée.

Des aides directes ou indirectes pour financer la téléassistance

La téléassistance fonctionne en général sur le principe de l’abonnement. Le coût peut varier d’un prestataire à l’autre. Deux types d’aide sont disponibles : la réduction d’impôts ou la prise en charge directe d’une partie des prestations : frais d’installation et coût partiel de l’abonnement mensuel. La réduction d’impôt s’élève à 50% des frais engagés. Elle est cependant plafonnée suivant les critères de revenus. La réduction d’impôt peut être combinée avec l’allocation personnalisée d’autonomie. Dans le cas d’une prise en charge directe, l’APA ou Allocation Personnalisée d’Autonomie prend en charge la téléassistance. Cependant, la personne concernée doit répondre à des conditions d’éligibilité. Les conseils départementaux et les communes peuvent aussi proposer des aides pour le financement de la téléassistance. Généralement, elles sont attribuées au cas par cas. Les caisses de retraite, les complémentaires santé et les mutuelles peuvent participer au financement de la téléassistance. Cette aide est souvent ponctuelle et fait l’objet d’une étude avant d’être attribuée. La prestation de compensation du Handicap peut également financer l’installation à domicile du matériel de la téléassistance.

Le coût de la téléassistance peut donc être allégé grâce aux aides fournies par l’APA, les assurances et les aides départementales ainsi que par les complémentaires santé.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide